Les premières fraises bio du jardin
PERMACULTURE
· 03/05/2011

Ah le printemps, c’est de loin ma saison préférée. J’avais besoin de profiter enfin du soleil, des fleurs et du jardin. Il faut dire qu’avec ces températures anormales que nous avons eu certains jours du mois d’avril, mes journées se passaient plutôt à l’extérieur :) . Ceci explique en partie mon absence pendant un mois sur le blog… « En partie » parce que je n’ai pas fait que jardiner et flâner au soleil, j’ai été pas mal occupée sur notre projet de maison. Max et moi avons enfin signé notre projet de maison ossature bois à notre plus grande joie, hihihi mais ce n’est pas le sujet !!
Donc reprenons, le soleil, les oiseaux et le jardin…j’ai profité de ces beaux jours pour m’occuper de mon carré de potager et du jardin de mon papa beaucoup plus grand. Après avoir aéré la terre, j’ai commencé à faire les semis d’aromates, de betteraves et de radis. J’ai également planté de la bourrache, de l’angélique et de la camomille. J’ai aussi récolté quelques graines de pensées par couleur pour pouvoir les replanter l’année prochaine et laissé les autres se ressemer toutes seules. Mais revenons à nos moutons fraisiers, parce que c’est de ça dont je voulais vous parler aujourd’hui !

Chez moi, les fraisiers sont dans des pots en terre cuite (du fait de mon manque de place). Je suis en location avec un petit jardinet. Donc pour ceux qui au début du billet, se sont dit « pff, c’est foutu, j’ai pas de jardin« , mais que nenni !! Si vous avez un balcon, la plantation des fraisiers dans des pots ou en jardinières est tout à fait possible ! Cette année, je n’ai pas acheté de fraisiers, ce sont les stolons que j’ai récupéré de l’été dernier. Je cultive deux types de fraises : les gariguettes qui sont les premières à mûrir au jardin, donnant une bonne production en mai et les mara des bois qui sont plus tardives en juin mais tellement délicieuses avec un goût de fraises des bois.

En jardin bio, le paillage est essentiel (j’utilise la tonte de gazon bien sèche et la paille). Il permet non seulement de limiter les arrosages trop fréquents mais aussi d’éviter que les mauvaises herbes ne poussent entre les plants et de garder les fruits et légumes propres. Et si vous avez des chats, cela évite aussi que ces derniers ne prennent votre potager pour une litière géante (avec 3 chats à la maison, croyez moi, ça marche, j’ai testé !).

Pour profiter pleinement des fraises et les manger en temps et en heure, sans que d’autres créatures ne s’en régalent, je mets des coquilles d’oeuf émiettés autour des plants et de la cendre de bois non traité. Ainsi les limaces sont moins tentées de dévorer les fraises. L’inconvénient de la cendre, c’est qu’il faut la renouveler souvent après les pluies. Je combine ces deux méthodes et je n’ai pas de problèmes. Il existe aussi la bière mais à la maison, Max préfère les boire plutôt que de les donner à ces goulues ;) . En cas de fortes invasions de limaces, vous pouvez utiliser du Ferramol, utilisé en agriculture bio mais je n’ai jamais essayé car mes deux méthodes (coquilles et cendre) ont toujours suffit. Ces astuces marchent bien évidemment pour les autres plants au potager notamment pour les salades ! En cas de tentatives d’attaques du duo pucerons/fourmis, je pulvérise du savon noir dilué avec de l’eau sur les plants pour éviter les pucerons et je rajoute du marc de café en dessous du paillage pour éviter les fourmis.

Et vous, est ce que vous aimez jardiner ? Quels sont vos astuces naturelles ?

Aurélie
Auteure, enseignante de yoga, créatrice de contenus et coach en jardinage naturel. Je partage avec vous mes passions, expériences, conseils, réflexions, coups de coeur et des alternatives saines, durables et respectueuses de l’environnement que je mets en place dans mon quotidien tout en vivant pleinement. À travers cet espace, je souhaite éveiller, transmettre, partager, se reconnecter à la nature, revenir à l’essentiel, impulser des prises de conscience et des changements positifs. 
8 Commentaires
L
Il y a 9 ans ·
Répondre
Tu as vraiment de la chance de manger de vrai fraises. La semaine dernière, j’ai acheté sur un marché de Toulouse une barquette de fraises, mais le goût était en option!
M
Il y a 9 ans ·
Répondre
Déjà des fraises du jardin ??? Nous n’en avons plus mais nous aurons d’autres fruits bientôt, j’espère….

bonne journée

manue :)

K
Il y a 9 ans ·
Répondre
J’ai choisi les mêmes variété que toi, ma première fraise mûre a été dévoré par les oiseaux :) Les autres ne sont pas aussi avancées :D
M
Il y a 9 ans ·
Répondre
Hum, des bonnes p’tites fraises françaises…
J’adore les mara des bois (que je préfère aux gariguettes).
J’avais vu (sur un site de graine bio) une variété de fraise toute blanche. J’avais trouvé ça assez rigolo, et je serai curieuse de goûter ! Je n’en ai jamais vu sur les marchés, en revanche…
Lorsque tes fraises seront mûres, tu nous présenteras de bonnes petites recettes ? :-)
En attendant, je t’invite sur mon nouveau Chaudron avec une recette de… fraises :-)

Tu as l’air d’être une sacrée experte en jardinage dis moi :-)
Habitant malheureusement en ville, je ne peux pas jardiner… Mais j’ai quand même mes jardinières sur mes fenêtres :-)
Mes aromates sont plantés en pot depuis 3 semaines, ça pousse :-)

V
Vincent
Il y a 9 ans ·
Répondre
Pour tous tes plants potager bio va voir http://www.hortisologne.com
S
sabinette
Il y a 8 ans ·
Répondre
une variété remontante extra qui donne encore un gros bol de fruits goûteux, sucrés chaque jour en ….Bretagne!

« remontant MAESTRO nouvelle GENTO » »

C
calou
Il y a 6 ans ·
Répondre
un vrai regal ces petites fraises avec le soleil de cet ete tres sucrée on en redemande !!!
C
Calou
L’année dernière ·
Répondre
Sur les conseils de lili j ai mis de la paille bio au pied des fraisiers garantie de maintenir la fraîcheur par cette canicule et de plus les fraises ne touchent pas le sol donc ne peuvent pas pourrir conseil à suivre
¨̮
· Modifier
Envoyer
Dans le même style
© 2009 · 2019 D'Âme Bio. Tous droits réservés
Made with ♥ in France
By Aurélie & MoOx